Quels travaux doivent être exclusivement à la charge du propriétaire dans un bien en location à Longjumeau ?

Partager sur :
Quels travaux doivent être exclusivement à la charge du propriétaire dans un bien en location à Longjumeau ?

Dans un bien en location à Longjumeau, il n’est pas rare que des travaux soient indispensables pour rendre le logement plus accueillant vis-à-vis des locataires. Proposer un bien sécurisant et décent est d’ailleurs l’une des obligations de tout bailleur envers son locataire. 

Aussi, celui-ci devra-t-il prendre en charge, de manière exclusive, certains travaux qui le permettront, dont notamment ceux liés à la mise aux normes du logement, à la performance énergétique, ainsi qu’aux réparations de signes de vétusté ou de vices de construction. 

Les travaux entre deux locations
Entre le départ et l’arrivée de deux locataires, les travaux qui devront être entrepris dans le logement sont entièrement aux frais du propriétaire. Il s’agit souvent de travaux de remise aux normes (système électrique et isolation), d’amélioration des lieux (réparation des murs de soutènement, toiture, …) et des équipements communs (chaudière, radiateurs, …).

Il peut également s’agir des petites réparations d’usure telles que les changements de volets ou le remplacement de fenêtres, …

Les travaux durant un contrat de location
Si le logement est occupé, le propriétaire peut quand même y faire entreprendre certains travaux s’ils concernent les parties communes, s’ils touchent à l’amélioration des performances énergétiques du bien, s’ils sont faits dans le but d’améliorer le confort et la qualité du logement ou s’ils permettent au locataire de mieux jouir des lieux.Il s’agit donc des travaux urgents, qui peuvent améliorer la vie du locataire ou au contraire, intenter à sa sécurité et à sa santé s’ils ne sont pas réalisés.

Cependant, le bailleur doit en informer son locataire par lettre recommandée ou notification de travaux, à lui remettre en main propre. Si Le chantier perdure pendant plus de 21 jours, une indemnisation devra être versée au locataire en fonction de la durée des travaux et de la surface qui lui a été privée durant ce temps. Les travaux sont également interdits les samedis, dimanches et les jours fériés.