Les dépenses que vous devrez régler à la mise en vente de votre appartement à Longjumeau

Partager sur :
Les dépenses que vous devrez régler à la mise en vente de votre appartement à Longjumeau

Et oui ! En tant que vendeur, vous aurez aussi à effectuer quelques dépenses à la mise en vente de votre appartement à Longjumeau. Mais rassurez-vous, la facture sera largement remboursée par le prix de vente du bien. Découvrez de quels frais il s’agit.

Les frais liés aux diagnostics obligatoires
La réalisation de diagnostics tels que le DPE, l’Etat des risques naturels, miniers et technologiques ou encore le Métrage Carrez dans une copropriété sont obligatoires sur un appartement mis en vente. 
Mais ces examens ont leur coût et le total peut facilement avoisiner les 1000€, voire plus, notamment si l’appartement se trouve dans un immeuble ancien. Avant de mettre en marche le processus de vente, informez-vous au préalable sur ces examens et prévoyez un budget pour leur réalisation.

Les honoraires de l’agent immobilier
Pour vendre facilement et dans les meilleures conditions, le meilleur allié duquel s’entourer reste l’agent immobilier. Mais comme tout professionnel, ce dernier vous proposera ses services, moyennant des honoraires variables d’une agence à l’autre et selon le type de tâches que vous lui incomberez. 
Cependant, en tant que vendeur, vous avez la possibilité de départager les frais d’agence avec votre acquéreur, de les lui déléguer en exclusivité ou encore de les prendre entièrement à votre charge. 
D’une manière générale, les frais d’agence peuvent s’élever jusqu’à 10% du montant de la vente. 

Les dépenses de mise en valeur de l’appartement
Mettre en valeur votre bien avant sa mise en vente vous permettra de le céder facilement et sans négociations de prix. Les petites réparations sont à effectuer, et si vos finances vous le permettent, les gros travaux seront également rentables. Il peut s’agir du remplacement des volets et portes afin de renforcer l’isolation des lieux, ou encore l’aménagement d’une nouvelle salle de bain, …

La plus-value sur une résidence secondaire
Si l’appartement que vous vendez est une résidence secondaire que vous détenez depuis moins de 30 ans, son prix d’achat sera imposable de 19% et de 15,5% en ce qui concerne les prélèvements sociaux.