3 astuces pour effectuer l’achat d’un appartement à Longjumeau à prix plus abordable

Partager sur :
3 astuces pour effectuer l’achat d’un appartement à Longjumeau à prix plus abordable

Même si les prix dans l’immobilier à Longjumeau sont généralement en hausse au printemps, il est tout à fait possible de trouver un bien qui convienne à votre petit budget sur le marché local. Avec ces 3 astuces, découvrez comment l’achat d’un appartement à Longjumeau avec des moyens limités est à votre portée.  

L’idée de l’appartement avec défauts

Davantage au printemps qu’aux autres saisons de l’année, l’acheteur immobilier de Longjumeau est plus exigeant quant à la qualité du bien qu’il cherche à acheter. Mais un mal pour un bien, ce détail pourra peut-être vous permettre de faire une belle affaire avec votre petit budget d’achat. En effet, les biens à défauts et qui nécessitent des travaux avant installation sont vendus bien moins cher que les appartements à l’état impeccable. La décote peut même aller jusqu’à 30% si les travaux sont à entreprendre dans les pièces d’eau. Une fois l’appartement en votre possession, vous pourrez entreprendre les travaux à votre rythme.

L’option d’un autre type de bien

Oui, vous cherchez un bien où habiter, mais vous n’êtes pas obligé de vous cantonner aux appartements. Pourquoi ne pas chercher du côté des locaux d’activité, des bureaux ou encore des ateliers. Se vendant jusqu’à 40% moins cher qu’un logement se trouvant au rez-de-chaussée d’un immeuble, ce type de bien présente l’avantage de bénéficier d’un bon emplacement en centre-ville de part son ancienne utilisation. Vous aurez ensuite le loisir de l’aménager selon vos goûts et vos besoins. 

La possibilité d’acheter en viager libre

L’achat d’un appartement à Longjumeau en viager libre offre la possibilité aux acheteurs immobiliers à petit budget de devenir propriétaires. Cette option s’adresse surtout à ceux qui ne disposent pas d’un apport financier important, mais qui ne désirent pas subir les contraintes d’un prêt immobilier. Pour cause, le prix de l’acquisition se règle par rentes viagères régulières auprès du propriétaire-vendeur. Et en tant que viager libre, le logement sera de suite à la disposition de l’acheteur.